Les fils à tricoter proposent une multitude de textures, couleurs et compositions.

Comment choisir parmi ce vaste choix ? Voici un petit récapitulatif des matières pour vous guider dans votre choix :

Coton
Le coton fait partie des fibres végétales. Le cotonnier est une plante arborescente dont les boules issues des graines mûres sont cueillies. Ces boules seront ensuite filées pour former du coton. Le coton ainsi filé pourra être affiné grâce à des procédés tels que le mercerisage ou la gazéification. Les critères qualificatifs les plus importants du coton sont outre la longueur des fibres filées, le mode de culture (conventionnel ou écologique) et le mode de traitement. Le coton possède des propriétés de port très confortables : Il absorbe l’humidité, rafraîchit, doux et ne démange pas. Il y a peu de risques d’allergie. C’est également un fil demandé par les végétaliens et végans . Il existe des labels garantissant sa qualité ou son étique.

En Europe il est plutôt utilisé pour les ouvrages de décoration, indispensable pour les amigurumis, et les vêtements d’été. En Asie, région productrice, il est aussi utilisé en hiver.

Aujourd’hui il peut-être mélangé à de l’acrylique pour plus de chaleur, permettant ainsi d’être utilisé pour des vêtement douillets d’hiver.

 

Acrylique
L’acrylique est une fibre synthétique obtenue à partir de procédés chimiques. Aussi connue sous le nom de « Dralon », elle est la fibre chimique la plus utilisée. Elle est utilisée seule ou mélangée à du coton ou de la laine vierge. Elle est semblable à du coton, douce, chaude et très facile à entretenir. Il y a peu de risque d’allergie. Aussi est-elle recommandée pour les peaux sensibles, les enfants et bébé. Elle garantit des écharpes chaudes et douces, de la layette douillette, et toutes sortes d’ouvrages.
Polyamide , Polyester ou Nylon
Le polyamide, aussi appelé nylon, est également une fibre synthétique. Ses fibres sont particulièrement résistantes aux déchirures et à l’abrasion et sont pour cela souvent ajoutées à la laine vierge pour la laine pour chaussettes. Elles est aussi intégrées à la composition des fils destinés aux enfants. Le polyamide est plus lisse et brillant que l’acrylique, elle apporte de l’éclat et de l’élégance aux fils. Le polyester est une variante très proche de polyamide, très résistante.

 

La laine
La laine fait partie des fibres animales. Les fins poils de mouton seront filés. Pour l’obtenir, les moutons sont tondus une à deux fois par an. La laine vierge est obtenue avec un filage qualitatif de la laine: la finesse, la frisure des fibres filées. Plus les fibres sont fines, plus la laine est douce (exemple: la laine Merino). La finesse et la frisure de la laine dépendent de la race du mouton et des conditions climatiques. La laine vierge est thermo-isolante et peut absorber de l’humidité sans qu’on ne ressente qu’elle est mouillée.
Grâce à un procédé unique, la laine vierge « superwash » est traitée de manière à être lavable en machine.
Mohair
Le Mohair fait également partie des fibres animales. Elle est filée à partir des fins poils de la chèvre angora. Le mohair est souvent mélangé à des fibres synthétiques ou naturelles. Ses fibres sont très légères, douces,aériennes, souples avec un aspect satiné et  vaporeux. Le lavage à la main est recommandé pour garder sa légèreté et son gonflant.
Cachemire
Il est issu des poils de la chèvre cachemire. Lors de la mue de printemps, les précieux sous-poils sont peignés à la main. La laine de cachemire est la plus chère et la plus raffinée de toutes. Elle est appréciée par son aspect satiné et brillant et sa grande douceur. Bien que fine elle est bien chaude et adapté aux vêtements d’hiver. Le lavage à la main est recommandé pour garder sa douceur.
Alpaga
La laine d’alpaga fait également partie des fibres animales. Elle est issue des fins poils de l’alpaga, un petit camélidé domestique, comme le lama,  originaire des Andes sud-américaines. Laine d’alpaga est très fine, douce et possède une capacité isolante exceptionnelle. Également connue sous le nom de la « fibre des Dieux », elle est l’une des plus fibres naturelles les plus raffinées. Un lavage à la main est recommandé. Bien qu’il y ai quelques élevages d’alpaga en Europe, ce fil est rare .